Les remparts d'Ainay-le-Château

Les remparts d'Ainay-le-Château

Horaires
Visites libres
Tarifs
GRATUIT

Une Ville Close

Ainay-le-Château constituait une des dix-sept châtellenies du Bourbonnais. Elle fut une des demeures des plus anciens seigneurs de Bourbon. C'est d'Ainay que parti, avec le Roi Louis le Jeune en 1147, Archambault V pour la seconde Croisade prêchée par Saint Bernard.

Le château, détruit dans la première partie du 19ème siècle, est édifié sur un piton rocheux avant l'an mil. C'est à la fin du 12ème siècle que ses remparts sont érigés, seules traces encore visibles aujourd'hui.

Trois portes servaient la cité ; la Porte Moricet, la Porte Aubret et la Porte de l'Horloge, seule à avoir survécue. Une quatrième permettait l'accès à la cour du château. Ces portes ouvraient sur des fossés (toujours visibles) de vingt mètres de large et dix de profond, elles avaient pont-levis, herse, étaient dotées chacune de deux tours de défense.

Du côté ouest, un étang, aujourd'hui asséché, faisait une protection supplémentaire. La chapelle Saint-Roch fut édifiée de l'autre côté de cet étang en 1632. Le couvent des Pères Récollets date lui aussi de la première partie du 17ème. il fit partie des ventes des bien nationaux en 1790, comme les trois quarts des remparts. son acquéreur le fit aussitôt entièrement démolir.

A proximité de la ville, nous trouvons de nombreux moulins, manoirs et hôtels forts.

Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi : 08h30-12h00 et 13h30-17h30

Vendredi : 08h30-12h00 et 13h30-17h00

Samedi : 10h00 - 12h00
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2021 | Gérer mes cookies 🍪